Liste des actualités
Conversion et stockage de l'énergie - Éco-mobilité des biens et des personnes - Transition énergétique -

La mobilité hydrogène poursuit son développement en Pays de la Loire

Le 30 août dernier, les projecteurs ont été mis sur deux projets de mobilité hydrogène développés dans l’agglomération nantaise.

Le Navibus Hydrogène Jules Verne 2

Le vendredi 30 août a marqué l’inauguration du Navibus Jules Verne 2, la première navette fluviale à hydrogène de France en service. Le Navibus, qui fait la liaison entre Port-Boyer et Facultés sur les eaux de l’Erdre, était déjà en circulation dans le cadre d’une mise en condition réelle. Ce projet porté par la SEMITAN et la Mission Hydrogène, a été réalisé dans le cadre d’un appel à projets de l’ADEME et a été financé par cette dernière, Nantes Métropole, la Région Pays de la Loire et les autres partenaires. Le catamaran a été fabriqué au chantier Navalu à Bouin (85). Avec une capacité aujourd’hui limitée à 12 passagers et 6 vélos, la SEMITAN accueillera plus de 60 000 passagers par an sur cette ligne. Une procédure technique et réglementaire est en cours pour embarquer jusqu’à 25 passagers, sa capacité prévue initialement dans le projet. Grâce à une propulsion par moteurs électriques alimentés par des piles à combustible à hydrogène, la navette navigue de manière silencieuse sans émettre de polluants. Elle dispose d’une autonomie de 5 à 6 jours et son ravitaillement, industriel aujourd’hui, pourrait se faire, à terme, grâce à une autre infrastructure mise en place, MuLTHy à Saint-Herblain, destinée à produire et distribuer de l’hydrogène.

 

La plateforme MuLTHy pour véhicules terrestres

Portée par la SEMITAN, la plateforme MuLTHy qui pourra être visité prochainement, est la première de ce type dans la Région et encore très rare en France. Elle permet de produire et distribuer 80 kg d’hydrogène par jour par électrolyse de l’eau. La production se fait à partir du réseau électrique via des certificats énergétiques qui garantissent l’origine renouvelable de l’électricité utilisée.  Les véhicules alimentés sont principalement des flottes de La Poste, d’EDF et de la SEMITAN, en particulier des Renault Kangoo ZE avec prolongateur hydrogène. La station permet de faire le plein quotidien potentiel de 40 véhicules, l’essor de ce genre de véhicules reste encore un enjeu important avec une offre encore pauvre sur le territoire national. Basée à Saint-Herblain, MuLTHy a vocation à élargir son périmètre en ravitaillant des véhicules privés et en se dupliquant sur le territoire régional. Ce projet a été financé par Nantes Métropole, le programme européen FCH-JU et les autres partenaires.

 

La trajectoire Hydrogène en Pays de la Loire

Sources :
https://www.presseocean.fr/actualite/nantes-la-premiere-navette-a-hydrogene-de-france-en-service-30-08-2019-312475
https://leshorizons.net/2019/09/02/nantes-se-lance-dans-le-transport-fluvial-a-hydrogene/
Crédit photo : AFHYPAC, CCI Pays de la Loire